Petite histoire de La Jinolié

Labélisée « Demeure de Caractère et Art de Vivre par la Région  Midi-Pyrénées » en 2010, la Jinolié est une bâtisse du Lauragais – Pays de Cocagne chargée de plus de cinq siècles d’histoire.

 

Ancienne métairie aménagée sur les berges de l’Agout en bordure du village -bastide de Damiatte, elle a appartenu au Châpitre de Saint-Paul Cap de Joux. On retrouve une trace d’un contrat d’arrentement de la métairie de la Jaulenié par le Chapitre à un dénommé Ramond Corbière en 1416.

A noter la présence à proximité dans les berges d’une des fameuses 23 écluses construite à l’époque de Riquet sur l’Agout pour la rendre navigable, aménagée au droit de l’ancien moulin de Saint Hugon.

Magnanerie durant des siècles, elle a été reconstruite au XIXe siècle par une célèbre famille de huguenots ; elle fut transformée en grande ferme modèle au début du XXe siècle, puis aménagée récemment en demeure de réception et de séjour.

Le passé de La Jinolié se perçoit dans les éléments typiques de la région, arches de foraines en plein cintres, maçonneries de pierres et chaux, murs en briques de terre crue, son petit patrimoine authentique ; pigeonnier, four à pain, puits. Un très vieux murier sur les berges rappelle l’importance de la sériculture dans la vallée de l’Agout.

Ce qui caractérise aussi La Jinolié à travers l’histoire et encore aujourd’hui, c’est …. la difficulté à l’orthographier de manière constante : elle est métairie de la Jaulanié ou de la Jaulenié sous l’ancien régime, figure sur la carte de Cassini sous le nom La Guillanié, puis la Jinolié , la Ginolié ou la Ginolier au XIX et XX e siècles…